Presse : Girls in Tech offre un nouvel accompagnement à l’innovation féminine dans le digital

reunion
  • By: reunion
  • In: Uncategorized
  • Posted: juillet 7, 2016

Eco Austral 1/07/2016

Girls in Tech offre un nouvel accompagnement à l’innovation féminine dans le digital

1 juil 2016 | PAR Philippe Stéphant
De gauche à droite : Anne-Laure Payet et Isabelle Albert, directrices associées de Girls in Tech La Réunion, et Caroline Lopez, chargée de communication : « Girls in Tech La Réunion est la branche réunionnaise du réseau international Girls In Tech. » – Stéphant

Le lancement du réseau Girls in Tech, à La Réunion, a été officialisé, le 30 juin, dans un contexte d’effervescence pour la filière du numérique. L’association Digital Réunion organise, début septembre, la première édition de NxSE (North meets South-East), Forum international de la transformation numérique des États et des entreprises, en Afrique. Ce carrefour inédit est dédié à la rencontre de professionnels et de décideurs, dont une centaine représenteront l’Europe, l’Afrique de l’est ou l’Afrique australe. « Girls in Tech La Réunion est la branche réunionnaise du réseau international Girls In Tech, fondé à San Francisco, en 2007. Le réseau compte 58 antennes dans 40 pays, et plus de 44 000 membres de par le monde, annonce Isabelle Albert, directrice associée de Girls in Tech. »
Les missions de l’association sont d’encourager la mixité dans les activités du digital, de mener des actions de formation et d’accompagnement des femmes dans les métiers du numérique, et de contribuer au dynamisme et à la visibilité de l’écosystème réunionnais du digital. « Girls in Tech animera la 2ème session plénière de NxSE, qui sera consacrée au renforcement des acteurs économiques, en Afrique, grâce aux nouvelles technologies digitales, informe Isabelle Albert. »
Créatrice de l’application Lovely Family, Isabelle Albert a fondé l’entreprise réunionnaise Girls in Tech avec Anne-Laure Payet, directrice associée, qui développe Beamjobs, site innovant de rencontres pour l’emploi qui utilise les codes des réseaux sociaux. L’équipe s’est enrichie du partenariat de Caroline Lopez, lauréate du Startup Weekend 2015, à La Réunion, pour son application Storyenjoy. Dès le 1er septembre, La Réunion attirera l’attention en tant que site d’observation d’une rare éclipse solaire annulaire. « Notre filière digitale est une filière d’excellence dont l’accès au financement, et à l’attention des influenceurs, souffre de son éloignement géographique, commente Isabelle Albert. »
Moment fort de l’année 2016, à La Réunion, septembre sera aussi le mois du salon Run in Tech, organisé par une quarantaine d’entreprises du digital, et dédié à l’innovation au service des entreprises réunionnaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *